N'oubliez pas de liker la page !


Photos 2018

Envie d'apprendre la photographie ?

Sous les conseils de Ned', rejoignez le collectif "Lyon sortie photo", et apprenez gratuitement la photographie au contact de 900 photographes passionnés, heureux de transmettre leur passion.


Photos 2017

Photo:  le vaporetto

  • Article Publié le 12/04/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

Le Vaporetto de Lyon est un bateau-bus dont l'exploitation a débuté à Lyon, en avril 2012. Il a été acheté d'occasion, il s'agit de l'ancien Jules Verne du Navibus Erdre à Nantes, spécialement pour desservir le Centre commercial de Confluence.  La navette est équipée d'un moteur hybride électrique et diesel qui permet une économie de gazole de 40%. L’intérieur est aménagé avec des bancs en teck. A bord, un capitaine et une hôtesse.

 

 



Photo:  La passerelle du palais de justice

  • Article Publié le 24/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

La passerelle du palais de justice historique de Lyon, ou des "24 colonnes" a été construite pour la première fois en 1638, c'est à cette période qu'on trouve les premières  traces historiques d'un pont à cet endroit. Cette dernière a d'ailleurs vécue une histoire mouvementée, puisqu'elle à été détruite et reconstruite plus de neuf fois entre 1638 (l'année des premières traces historiques d'un pont à cet endroit) jusqu'en 1983 ou est construite la passerelle tel que nous la connaissons aujourd'hui.

 

 



Photo:  Le sofitel

  • Article Publié le 23/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

  • Le saviez-vous ?

L'histoire de l'hôtel SOFITEL de Lyon débute en 1969, année de son ouverture. La banque Paribas avait chargé l'une de ses filiales de monter une chaîne de 4 étoiles en centres-villes. Le SOFITEL de Lyon était le 2ème de la série, après celui de Strasbourg. La banque avait jeté son dévolu sur un vaste terrain occupé par l'hôpital de la Charité, puis l'hôpital militaire Desgenettes, bâtiments qui devinrent enfin La Maison du Rhône, hébergeant notamment au début des années 60, l'un des restaurants universitaires lyonnais. Les architectes en sont Jean-Pierre Fayolle et B. Ballet. Entre 1994 et 1998, 35 millions de francs furent investis dans la rénovation du Hall d'entrée, de la réception, du restaurant Les 3 Dômes et des salons du 8e étage, auxquels s'ajoutèrent 15 millions, en 1999, pour la rénovation des salons de la mezzanine, 5 suites et 18 chambres. Après rénovation, l'hôtel compte 167 chambres (au lieu de 196) et 29 suites, lui permettant de recevoir les plus grands. En effet, des personnalités politiques exceptionnelles y séjournèrent, tel l'émir du Qatar, Khalifa Althani, en Août 1993, et surtout Bill Clinton, pour le G7, en 1996, et plus récemment, le 3 Novembre 2001, le président chinois, Hu Jintao, sans compter tous les candidats à la présidence de la République française. (source: http://bit.ly/2ngHkPp)



Photo:  La place des lyonnais

  • Article Publié le 12/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

  • Le saviez-vous ?

Contrairement à ce que dit la légende, le sculpteur François-Frédéric Lemot ne s'est jamais suicidé après avoir oublié les étriers de la statue équestre de Louis XIV. Cette œuvre inaugurée le 6 novembre 1825 est une statue à la romaine, et Louis XIV est représenté comme montant "A la romaine", c'est à dire sans selle ni étriers. Comme le veut la tradition, l'absence d'étriers est tout à fait normale, et le Sculpteur, François-Frédéric Lemot, est mort de cause naturelle quelques années plus tard après l'inauguration de la statue.

 

Cette photo à été réalisée un soir, dans un froid hivernal, il y a un mois environ. Pour la petite anecdote, je suis tombé par hasard sur le fichier qui contenait de nombreuses photo que je croyait perdues. De quoi raviver les nombreux amoureux de Lyon qui découvriront sous peu de nombreux clichés exclusifs !

 



Photo:  la tour incity

  • Article Publié le 03/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

La tour Incity, surnommée « la gomme », est un gratte-ciel de bureaux situé dans le centre d'affaires de la Part-Dieu à Lyon (France). Située à l'angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette, en lieu et place de l'ancienne tour UAP (détruite en 2012), la tour Incity culmine à 202 mètres de hauteur. La tour est, en 2016, le plus haut gratte-ciel de Lyon, devant la tour Part-Dieu (surnommée « le crayon ») et la tour Oxygène, et le troisième plus haut gratte-ciel de France (flèche comprise) derrière la tour First (La Défense) et la tour Montparnasse (Paris). La tour Incity est également la tour la plus haute en dehors de Paris et la première tour HQE (haute qualité environnementale) de centre-ville en France, avec 39 étages et une masse de 90 000 tonnes.

 

C'est sous une nuit colorée que cette photo a été réalisée. Au second plan derrière la sâone, on aperçoit un bâtiment élancé, c'est l'ancienne ambassade des états unis, aujourd'hui devenu "Oxxo hôtel" un hôtel de luxe.

 



Photo:  La colline de fourvière

  • Article Publié le 03/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

Construite sur l’ancien emplacement du Forum romain de Trajan, la basilique fut autrefois une petite chapelle, qui vit le jour la première fois en 1168 et qui fut plusieurs fois détruites, puis remise sur pied. Bâtie en l’honneur de la Sainte Vierge, l’endroit de culte est l’objet d’une anecdote tout à fait surprenante. Appelée à être remplacée par un édifice plus grand, le projet de construction et d’agrandissement est mis de côté lors de la guerre franco-prusse qui démarre en 1870. Toutefois, les Lyonnais et Monseigneur Ginouilhiac font le vœu solennel de construire une grande église dédiée à la Vierge si Lyon est épargnée lors du conflit. La ville ne sera jamais occupée et des travaux furent entrepris de 1872 à 1884 pour bâtir la basilique. (Source: Cityguidelyon: http://bit.ly/2lHQuRJ)

 

Quel vue splendide et insolite il est possible de voir depuis le quartier de Vaise, au niveau du pont Koening ! On y découvre la basilique - inversée par rapport à la vue habituelle que nous avons depuis la ville -  qui surplombe la Saône tranquille, qui dévoile de magnifiques reflets.



Photo:  Le palais de justice

  • Article Publié le 01/03/2017

Retrouvez cette photo sur facebook le 01/03/2017

Conçu par Louis-Pierre Baltard (père du Baltard des Halles) en 1835, le palais de justice, aujourd'hui classé monument historique, verra sa construction s'achever en 1842, en pleine monarchie de juillet. L'architecte ne s'est pas contenté des plans de l'édifice, il l'a imaginé dans les moindres détails, jusque dans son mobilier. Ces 24 colonnes corinthiennes correspondent en fait aux 24 heures de la journée. La façade, située à l'est, est frappée  par les rayons du soleil, emprisonnant le jour qui s'écoule au rythme de la colonnade en suivant le cours de la Saône.  A l'origine, la salle des pas perdus était ouverte sur l'extérieur. C'est seulement après la livraison du bâtiment qu'elle fût close par l'actuelle porte à tambour. La salle des assises ne pouvant accueillir de grands procès publics, la salle des pas perdus a été transformée à certaines occasions en salle d'audience comme ce fut le cas pour le procès de Klaus Barbie en 1987. 

(Source: Tribune de lyon - http://bit.ly/2m8dyfK)

 

Il faut dire que cet endroit est un de mes lieux préférés a Lyon, c'est un lieu magique ou se dévoile devant les yeux du spectateur une grande partie de l'histoire de Lyon, c'est à dire une histoire colorée et mouvementée, à l'image de cette photographie !

 



Photo:  la rue grenette

  • Article Publié le 01/03/2017

Exclusivité site internet.

La rue Grenette est une rue historique du patrimoine lyonnais. Elle débute du côté Saône au quai Saint Antoine et fend toute la Presqu’ile, par la place des Cordeliers vers le pont Lafayette. La plus ancienne dénomination que l’on ait connue de cette rue semble être celle de rue des Albergeries (Auberges), en raison des multiples auberges qui s’y trouvaient aux quatorzième et quinzième siècles. Elle prit son nom actuel vers 1615 lorsque la maison de la Halle aux grains, qui appartenait à l’Evêché, s’y établit. Ces halles furent venues comme bien national en 1791. Elle fut longtemps l’une des plus belles et des plus larges rues de la ville. « Cette rue Grenette était le quartier général des cordonniers, des bimbelotiers, des boisseliers et des tourneurs.

(Source: les rues de lyon: http://bit.ly/2lyti8k)

 

Depuis le 20 février, RTE (filiale d’EDF) entreprend des travaux rue Grenette, sur le tronçon situé entre le quai Saint-Antoine et la rue Président- Édouard-Herriot. Cette portion est donc fermée à la circulation, seuls les trottoirs sont accessibles aux piétons. Quand bien même notre patrimoine historique est incroyable, notre volonté de moderniser nos installations l'est tout autant. On remarquera que ces travaux se font sous l’œil bienveillant de la Basilique notre dame de Fourvière.

 



Photo:  le cristal part dieu

  • Article Publié le 28/02/2017

Exclusivité site internet.

Nul ne sait vraiment qui est à l'origine de cette mode apparue depuis bientôt 1 an. Le concept est simple, on installe une sphère de verre ou de cristal dan un lieu donné, puis on réalise un cliché de l’intérieur de la sphère. A cet instant l"image est inversé à cause de l'effet miroir, c'est donc au photographe de la retourner. L'effet est parfois très surprenant, et l'avantage de cette technique est qu'elle fonctionne aussi bien de jour que de nuit !

 



Photo:  La roue des lyonnais

  • Article Publié le 27/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

  • "La guerre des roues"

La grande roue est au cœur d'une rupture conjugale. Le couple de forains qui géraient conjointement le manège, installé chaque hiver place Bellecour (2e), s'est séparé. Mais aucun d'eux ne veut céder à l'autre cet emplacement de choix. Guy Fella et son ex-compagne, Catherine Théophilos, possèdent chacun une roue qu'ils entendent bien monter sur la place. « On ne peut pas installer deux roues à Bellecour !, explique la ville de Lyon. Nous avons décidé de mettre en place un système d'alternance, pour qu'ils se relaient une année sur deux. » La municipalité, contrainte de jouer les médiateurs conjugaux, a, cette année, accordé l'emplacement à Catherine Théophilos. Source 20minutes: http://bit.ly/2mAmnf6

 

Devant un Rhône en miroir, vierge de tout remous, c'est avec grand plaisir que nous avons pu immortaliser une scène colorée, hier soir avec l'équipe de "Lyon sortie photo".

 



Photo:  Lyon NOCTURNE

  • Article Publié le 22/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus"

La ville de Lyon s'est bâtie au fil de 2000 ans, et se construit encore dans le respect des époques successives : c'est une des raisons de son classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Les sites et monuments civils ou religieux dont les plus anciens remontent à l'Antiquité, jalonnent les quartiers de Lyon. De grands architectes ont travaillé à embellir la ville au cours des siècles : Philibert de l'Orme, Soufflot, Mansart, Tony Garnier, Bossan, Delfante, Nouvel, Calatrava, Botta, Buren, Piano… aidés par de talentueux anonymes, comme ces tailleurs de pierre qui ont gravé leurs initiales sur les murs de la cathédrale. (source: Ville de lyon / http://bit.ly/2kQTDSP)

 

Quoi de mieux qu'un cliché pris depuis l'esplanade de Fourvière pour illustrer 2000 ans d'histoire ?

 

 



Photo:  Le trio Lyonnais

  • Article Publié le 22/02/2017

Exclusivité site internet.

  • le Trio lyonnais

Un trio lyonnais, s'élevant dans un ciel sombre.

Saurez vous devinez d’où à été prise cette photo ?

C'était un soir calme, quelque part au bord du Rhône, ou je découvris un enchevêtrement de grande figure architecturale lyonnaise qui s'alignait étrangement devant mes yeux. En me plaçant à un point bien précis, je pu fort heureusement réaliser un cliché assez unique.



Photo:  Fourvière et St jean

  • Article Publié le 22/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

  • L'historique

L'actuelle cathédrale Saint-Jean-Baptiste, siège de l’évêché du primat des Gaules, a été élevée à partir du XIIe siècle, en bord de Saône. Elle était le coeur d’un imposant ensemble cathédral dont sont encore visibles le palais Saint-Jean, l’archevêché, la Manécanterie (bâtiment qui accueillait les chantres) et les ruines du baptistère et de l’église Sainte-Croix (présentées au sein du « jardin archéologique » qui jouxte la cathédrale). En 1312, le roi de France, Philippe Le Bel prend possession de la ville qui acquiert son indépendance administrative en 1320. Le chantier est momentanément interrompu. Il prendra fin au XVe siècle, avec la construction de la tour sud du transept. Les chapelles latérales, qui correspondent à des fondations privées de chanoines ont été édifiées au XVe siècle. Source: http://bit.ly/2lpstkL (france3-regions.francetvinfo.fr)

 

Quoi de mieux qu'un magnifique emplacement pour un cliché nocturne, avec au dessus la bien célèbre mère des lyonnais: La basilique notre dame de Fourvière !



Photo:  L'heure bleu sur la Saône

  • Article Publié le 21/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

  • La Place de l'eau dans la ville

Aujourd’hui des projets municipaux tendent à redonner sa place à l’eau dans la ville.

D’abord le projet des berges du Rhône a remplacé sur les quais du Rhône un parking par un parc reliant le parc de la tête d’or au parc de Gerland.

Le projet Lyon confluence a permis de créer une place nautique entre la gare de Perrache et le confluent et à dynamiser cet ancien terrain vague.

Les berges de Saône ont ensuite été aménagé afin de permettre une balade sans interruption sur 15 kilomètres. Vous pourrez remonter la Saône du confluent jusqu’à Neuville sur Saône en découvrant le fleuve et une vingtaine d’œuvres d’artistes. (Source: Vanupied.com - http://bit.ly/2l4i4bC)

 

Prise à l'heure bleu*, (un labs de temps d'environ 45 minutes, juste après le coucher de soleil), je me sentis bien obligé d'immortaliser cette incroyable lumière, planant sur la Saône.


*L'heure bleue est la période entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d'un bleu plus foncé que le bleu ciel du jour (que l'on appelle aussi « entre chien et loup » ou encore « la brunante » au Québec ). Elle est causée par la diffusion Rayleigh.

Cette couleur est particulièrement prisée des photographes. (Source: Wikipédia)


Photo:  Saint-Georges en or

  • Article Publié le 17/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

  • Le saviez vous ?

Le quartier du Vieux Lyon était voué à disparaitre. En effet, dans les années 1960, le maire Louis Pradel projetait de raser une partie du quartier, alors jugé insalubre, pour y construire une voie express.

 

Mais face à la forte mobilisation de la population et à la création du premier "secteur sauvegardé français" par André Malraux en 1962 à Lyon, Louis Pradel renonce à ses projets. (source: lili à Lyon: http://bit.ly/2lTSBlZ)

 

Cette photo a été prise aux alentours de 11h du soir, devant une Saône extrêmement paisible qui reflétait le parures et les couleurs dorées de Saint-Georges à merveille. Au second plan, on devine les contours du haut lycée Saint-Just, dont seul le toit n'est pas plongé dans l’obscurité.  Un moment unique et paisible qui m'a de suite inspiré !



Photo: Saint-nizier depuis les toits

  • Article Publié le 13/02/2017

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Durant mes récentes escapades sur nos beaux toits lyonnais, j'ai eu l'occasion de photographier le fameux clocher de l'église Saint-Nizier, derrière lequel se trouve sur la photo le toit de l'opéra de Lyon.

Un point de vue imprenable et inhabituelle qui m'a tout de suite séduit !



Photo: Saint-Georges, la plus vieille bâtisse

  • Article Publié le 11/02/2017

Pour retrouver cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

"La plus vieille maison de Lyon se trouve à St-Georges. En empruntant la montée du Gourguillon, à partir de la place de la Trinité, on trouve à moins de 100 mètres sur la gauche l’impasse Turquet. Elle cache deux maisons qui dateraient du XIVème siècle, et présentent le seul ensemble de galeries à pans de bois du Vieux-Lyon.   (Source: http://blog.zoomon.fr)

 

Le quartier Saint-George aura beau accueillir la plus vieille bâtisse de Lyon, il n'en lui reste pas moins un incroyable charme.

 

Cette photo à été prise il y a quelques jours,  tard dans la nuit, depuis le fameux "Jardin des curiosités" . C'est aux alentours de 1h/2h du matin que le charme de notre ville, silencieuse, se révèle à qui sait la regarder.

 

En espérant que ce charme-la vous plaira !

 

Ned'

 

 



PHOTO: L’hôtel Dieu en rénovation

  • Article Publié le 9/02/2017

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

"On en sait désormais un peu plus sur le visage que présentera l’Hôtel-Dieu. Moins d’un an après le lancement des travaux de reconversion de l’édifice, la phase de commercialisation des futurs locaux a été lancée ce jeudi. La ville ambitionne ainsi d’attirer sur le site sept millions de visiteurs par an sur une surface de 52.000 mètres carrés." (Source 20minutes; sept 2016)

 

Nombreux sont ceux qui attendent la fin de cet énorme chantier qui dura plus de 3 ans, la fin des travaux de rénovation pour l'hôtel Dieu de Lyon serait prévue pour septembre 2018 !

 

Alors que l'éclairage de la façade principale est temporairement remis, rien de tel qu'une jolie petite photo, sous des bourrasques de vent à 80km/h, ce jour-là.

 

Ned'



Photo: Lyon Par-dessus les toits

Retrouvez cette photo sur facebook, cliquez sur "En savoir plus".

"Un immense merci à Matt, Jocepin, Nathanaël, qui m'ont permis de redécouvrir ma ville comme jamais.

Malgré le froid et la peur de la chute, c'est une sensation unique que de gravir notre belle ville." (Moi, il y a 2 semaines)

 

Première expérience de "Roof" (photographie de toit) comme disent les adeptes de ce milieu.

 

Une sensation partagée au début entre la peur du vide et la beauté du paysage, mais le déplacement en valait 1000 fois la chandelle !

 

 

Ned'